COUVERTURE DES NÉGATIFS ET BANDES VIDÉO – POURQUOI C’EST IMPORTANT

Posté par Mike Groner le 13 nov. 2019 10:17:36

DES NÉGATIFS ET BANDES VIDÉO

COUVERTURE DES NÉGATIFS

Les producteurs de films et cinéastes peuvent souscrire une assurance pour couvrir les négatifs, les bandes vidéo, les pellicules, les caméras et le matériel de traitement défectueux. Cette couverture indemnise la maison de production des dépenses additionnelles qu’elle devra engager pour retourner certaines scènes suite à l’endommagement des négatifs ou des bandes enregistrées.

COUVERTURE DES NÉGATIFS, PELLICULES ET BANDES VIDÉO :

Cette couverture vous protège contre la perte directe, l’endommagement ou la destruction de supports numériques, de pellicules vierges, de film exposé (développé ou non), de bandes vidéo, de bandes enregistrées et de bandes sonores (à concurrence du budget total de la production assurée).

  • Cette protection ne couvre pas les pertes causées par une pellicule voilée; des caméras ou du matériel de prise de son défectueux; des erreurs de développement, de montage ou de traitement; l’utilisation incorrecte de l’équipement par le caméraman; l’exposition accidentelle des négatifs ou pellicules à la lumière, à l’humidité ou à des changements de température; des erreurs de jugement relatives à l’exposition de la pellicule, à l’éclairage ou à la prise de son; ou l’utilisation du mauvais type de caméra, d’objectif, de pellicule ou de bande vidéo.

COUVERTURE DES NÉGATIFS, BANDES VIDÉO, PELLICULES, CAMÉRAS ET MATÉRIEL DE TRAITEMENT DÉFECTUEUX :

Cette protection couvre la perte, l’endommagement ou la destruction de supports numériques, de pellicules vierges, de film exposé (développé ou non), de bandes vidéo, de bandes enregistrées et de bandes sonores, causé par une pellicule voilée; du matériel défectueux (caméras et équipement d’enregistrement); du matériel de prise de son défectueux; des erreurs de développement, de montage ou de traitement; et l’effacement accidentel des bandes enregistrées.

  • Elle ne couvre pas les pertes causées par des erreurs de jugement relatives à l’exposition de la pellicule, à l’éclairage ou à la prise de son, ou l’utilisation du mauvais type de caméra, d’objectif, de pellicule ou de bande vidéo.
  • Cette protection est seulement offerte en complément de la couverture des négatifs, pellicules et bandes vidéo (ci-haut). 

TOUT l’équipement doit être vérifié attentivement avant le début du tournage pour en assurer le bon fonctionnement, sans quoi, la couverture ne s’appliquera pas.

Le saviez-vous?

En ce qui concerne la couverture des négatifs, bandes vidéo, pellicules, caméras et matériel de traitement défectueux, la plupart des diffuseurs et des organismes de financement exigent que les producteurs obtiennent une limite de garantie correspondant au budget total de la production.

Pour obtenir une soumission d’assurance pour votre projet, sans obligation d’achat, cliquez sur l’un des liens ci-dessous :

Assurance de production à court terme – jusqu’à 14 jours de couverture, aucune prime minimale. Cette protection peut comprendre l’assurance responsabilité civile générale, l’assurance d’équipement de production de films, la couverture des accessoires, décors et costumes, l’assurance des dommages subis par les véhicules assurés et plus encore.

Assurance production de films (projet unique) – police multirisque des producteurs pour projet unique (long métrage, série télé, documentaire, etc.).

Assurance globale de production annuelle – une solution d’assurance pratique si vous prévoyez produire plus d’un projet au cours des 12 prochains mois. Ce type de police couvre les documentaires, vidéos d’entreprise, publicités, films éducatifs, vidéoclips, courts métrages, etc.

Topics: assurance, courtier en assurance

Commentaires